Lexique D

 

Demi – vie : Temps nécessaire pour que la quantité d’une substance contenue
dans un système biologique soit diminuée de la moitié de sa valeur initiale (par
exemple la teneur d’un médicament dans le plasma sanguin). La connaissance de la
demi-vie d’une molécule est essentielle pour l’étude de ses propriétés
pharmacologiques et pour la détermination de la posologie. Voir aussi à clairance.

Désoxyribose : Voir à Sucre.

Diabète : Désigne un trouble du métabolisme, parfois corrélé à la présence de
glucose(sucre) dans les urines, correspondant à une augmentation du taux de
glucose dans le sang (hyperglycémie).
Il existe deux sortes de diabètes :
1° le diabète de type I, insulino-dépendant, associé à une insuffisance de sécrétion
d’insuline par le pancréas, au cours duquel il est nécessaire de pratiquer
quotidiennement des injections sous-cutanées d’insuline ;
2° le diabète de type II, non-insulino-dépendant ou gras, correspond à une mauvaise
utilisation de l’’insuline. Il se traite par voie orale : la metformine est le type de
médicament indiqué dans ce cas. Un régime alimentaire, de l’exercice physique et
une modification du mode de vie s’imposent. Voir aussi à insulino-résistance.
La metformine est commercialisée par différentes firmes :Glucophage® (firme Merck)
- Metformax® (firme Menarini) – Metformine Mylan® (firme Mylan) – Metformine
Sandoz® (firme Sandoz) – Metformine Teva® (firme Teva).

Doppler : Examen utilisant les ultrasons, qui permet l’étude de la circulation
sanguine (veineuse et artérielle).

Déclaration obligatoire (DO) : Cette déclaration concerne certaines maladies
listées par décret comme, par exemple, le VIH et les hépatites. C’est sur cette
déclaration qu’est fondé le système de surveillance épidémiologique actuel.

Défense immunitaire : Voir à immunité.

Drogue : Vient de l’anglais : drug qui désigne la matière première de médicaments
vendus ou préparés en officine. C’est aussi une substance dotée de propriétés
pharmacologiques utilisables en thérapeutique, mais dont il peut aussi être fait un
usage abusif dans un but récréatif ou addictif, mais non médical.
Suivant leur effet physique et/ou psychique, ces substances se répartissent en 3
catégories :
1° les stimulants (cocaïne, amphétamines, nicotine…) ;
2° les sédatifs (opiacés type morphine et héroïne, benzodiazépines) ;
3° les hallucinogènes (LSD et cannabis).
Certaineq substances ont un effet mixte : l’alcool, d’abord excitant puis sédatif, la
MDMA (Ecstasy) à la fois stimulante et empathique. Toutes les drogues ont des
effets secondaires.

Dysgueusie : Anomalie de la perception du goût. Ces troubles peuvent être
provoqués par la prise de médicaments et sont alors réversibles à l’arrêt du
traitement.2

Dyslipémie : Trouble du métabolisme des lipides ou graisses.

Dysmorphie : Aspect irrégulier des bords du foie, visible à l’échographie, qui peut
être le signe d’une cirrhose.

Dyspepsie : Digestion difficile.

Dysplasie : Anomalie de développement d’un tissu ou d’un organe, d’origine
congénitale, ou perturbation du développement d’un tissu, pouvant aboutir à un état
précancéreux.

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z