Lexique S

 
Sarcome : Tumeur maligne se développant aux dépens du tissu conjonctif (tissu
de soutien présent dans l’organisme), possédant la caractéristique d’être composée
de cellules en prolifération (multiplication) très active et ne donnant naissance qu’à
des éléments qui ne sont pas complètement développés, à l’image du tissu
embryonnaire.
Les sarcomes représentent environ 2 % de l’ensemble des cancers. Ils surviennent
essentiellement chez les sujets jeunes et chez les enfants. Leur principale
caractéristique est leur facilité à envahir les tissus environnants mais également à
disséminer loin de la tumeur primitive sous forme métastases. Voir aussi à Kaposi.

Scanner : Examen radiologique qui permet de distinguer d’infimes variations des
éléments qui composent un tissu et d’obtenir des images très détaillées d’un organe.
Cet examen est couramment utilisé pour rechercher des lésions infectieuses ou
tumorales. Voir aussi à IRM.

Sclérothérapie : Création d’une sclérose (durcissement des tissus) à visée
thérapeutique. La sclérothérapie des varices œsophagiennes vise à traiter ou
prévenir une hémorragie digestive. Actuellement, cette pratique est quelque peu
dépassée. Le médecin pratiquera plus aisément une ligature de la varice
oesophagienne. Cette technique est plus aisée et moins douloureuse pour le
patient.

Score de Knodell : Voir à Knodell.

Sédatif : Se dit de tout médicament capable de modifier une activité fonctionnelle
exagérée d’un organisme ou d’un système (exemple : sédatif de la toux, antitussif) et
de calmer les manifestations douloureuses (sédatif de la douleur : analgésique). On
demande à un sédatif de diminuer surtout l’anxiété, la tension émotionnelle ou
l’insomnie.

Septa : Qui se rapporte au latin septum : cloison. C’est une cloison qui divise en
deux parties un organe ou une cavité organique.

Séquençage : Détermination de l’ordre d’enchaînement des nucléotides
(séquences) dans les polymères biologiques (ARN, ADN, protéines) par des
techniques de biologie moléculaire. Utilisé pour l’identification des génotypes et la
recherche des mutations de résistance.

Séroconversion : Apparition d’un anticorps jusqu’alors indétectable, faisant
suite à la présence de l’antigène correspondant qui peut persister, diminuer ou
disparaître.

Sérologie : Analyse immunologique du sang visant en général à détecter les
anticorps spécifiques d’une maladie. Dans certaines maladies, comme l’hépatite B,
la sérologie inclut la recherche d’antigènes telle que l’Ag HBs.

Séropositif : Personne présentant dans le sang des anticorps dirigés contre un
agent microbien précis. Il peut s’agir de n’importe quel virus, bactérie ou même d’un
vaccin. On peut par exemple être séropositif pour le tétanos, pour le virus de
l’hépatite C, pour le VIH ou n’importe quel microbe. La séropositivité ne signifie pas
obligatoirement maladie car on peut être porteur d’anticorps et être guéri ou même
parfois protégé.

Sérum : Plasma défibriné après rétraction du caillot. Voir à facteurs de
coagulation et à plasma.

Sevrage : Privation progressive d’une drogue lors d’une cure de désintoxication,
avec parfois l’utilisation de produits de substitution. Voir à substitution.
SIDA : Syndrome d’Immunodéficien Acquise. En anglais, AIDS, Acquired ImmunoDeficiency Syndrome.
Il s’agit du stade auquel l’infection causée par le VIH s’accompagne d’un ensemble
de manifestations (infections opportunistes telles que candidose, toxoplasmose,
pneumocystose ou différentes formes de cancers tels que la maladie de Kaposi ou
des lymphomes), manifestations dues à un déficit immunitaire profond.

Souche : Ensemble d’individus ayant un ancêtre commun. En biologie, désigne un
ensemble d’organismes (cellules, bactéries, virus) ayant le même génotype. On
peut aussi parler de lignée.

Spénomégalie : Augmentation du volume de la rate.

SRAS : Acronyme de Syndrome Respiratoire Aigu Sévère.

Statines : Famille de médicaments utilisés pour abaisser le taux du cholestérol.

Stéato- hépatite non alcoolique : Pathologie qui correspond à l’apparition
d’amas lipidiques dans le foie au cours de la fibrose qu’ils accélèrent. Les facteurs
de risque sont l’ obésité abdominale, l’hypertension artérielle, des bilans lipidiques et
glucidique perturbés. Voir aussi à NASH.

Stéatorrhée : Excès de graisse dans les matières fécales.

Stéatose hépatique: Surcharge en graisses dans le foie.

Sténose : Rétrécissement d’un canal (artère, veine….) ou d’un orifice.

Stimulant : Du latin stimulus : aiguillon, désigne tout ce qui est propre à provoquer
une excitation chez un organisme vivant.

Substitution : Il existe deux formes de traitements dits de substitution : la
substitution toxicomane et la substitution hormonale. Les traitements de
substitution des pharmaco-dépendances majeures aux opiacés, sont relatifs à la
prise en charge médicale des toxicomanes par deux médicaments dits de
substitution, à savoir la méthadone et la buprénorphine. Les traitements
hormonaux substitutifs peuvent être prescrits en cas de ménopause par exemple.

Suboxone® : Il est produit par le laboratoire Schering-Plough. Ce sont des
comprimés sublinguaux de buprénorphine auxquels on a ajouté de la naloxone pour
éviter que le toxicomane ne dissolve le comprimé dans le but de se l’injecter en IV
(intraveineuse).

Subutex® : Il est produit par le laboratoire Schering-Plough. Ce sont des
comprimés sublinguaux de buprénorphine.

Sucre : Nom générique de substances organiques composées de carbone,
oxygène et hydrogène, dont le nombre d’atomes de carbone est au moins égal à 4.
Par exemple : le glucose est un sucre à 6 atomes de carbone. Le ribose et le
désoxyribose sont des sucres à 5 atomes de carbone, c’est-à-dire des pentoses.
Voir aussi à ADN et ARN.

Surinfection : Nouvelle infection par un germe ou un virus d’une souche
différente de la souche à l’origine de l’infection initiale, la réaction de défense du
système immunitaire n’étant pas efficace. Voir aussi à Recombinant.

Switch : Terme anglais qui signifie : changement ou passage d’un à l’autre
traitement (changement partiel ou global des molécules d’un traitement).

Symptôme : Manifestation en rapport avec une maladie, perçue subjectivement
par le malade lui-même, à la différence du signe clinique analysé par le praticien.

Syndrome : Ensemble de symptômes observables dans plusieurs maladies
différentes. Un syndrome grippal caractérisé par une fatigue, de la fièvre, des
frissons, des maux de tête, des courbatures peut par exemple survenir à la phase
aiguë de nombreuses maladies virales.

Synergie : Interaction de deux ou plusieurs agents dont l’effet conjoint est
supérieur à la somme des effets de chacun.

Syphilis : IST. Infection due au Tréponème pâle (treponema pallidum). Cette IST
se manifeste d’abord par un chancre (Ulcération de la peau et des muqueuses), puis
sur plusieurs années par des atteintes viscérales et nerveuses.

Système nerveux périphérique : Élément du système nerveux formé par
l’ensemble des nerfs de l’organisme, moteurs, sensitifs, sympathiques et
parasympathiques.

Système sympathique : Le système nerveux sympathique comprend une série
de fibres nerveuses qui proviennent de la moelle épinière, entre la première
vertèbre dorsale et la deuxième vertèbre lombaire. Ces fibres nerveuses en un tronc,
appelé tronc sympathique, de part et d’autre de la moelle épinière.
Ces fibres nerveuses rejoignent un long faisceau de fibres, que l’on appelle la chaîne
sympathique latéro-vertébrale qui se situe de chaque côté de la moelle épinière. Le
long de la chaîne sympathique latéro-vertébrale se trouvent des larges sacs
contenant des fibres nerveuses. Ce sont les ganglions d’où naissent un certain
nombre de fibres nerveuses naissent qui traversent les tissus de l’organisme. Les
nerfs sympathiques contrôlent la contraction des fibres musculaires lisses
involontaires, des viscères et des vaisseaux sanguins. Ils permettent d’accélérer la
fréquence cardiaque et de dilater les bronches sous l’effet du stress.

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z